Développement d’un cadre méthodologique pour l’évaluation de l’équivalence écologique

Application dans le contexte de la séquence ERC en France

Dans un contexte de fragmentation des habitats et d’érosion de la biodiversité, la mise en œuvre de la séquence Éviter-Réduire-Compenser vient poursuivre l’objectif d’absence de perte nette voire de gain de biodiversité.

Afin de concevoir un projet de moindre impact, le triptyque ERC doit s’appliquer à toutes les composantes de l’environnement. L’objectif majeur réside en la prise en compte de la variable environnementale le plus en amont possible, au même titre que les enjeux économiques, en démontrant l’équivalence écologique entre les gains apportés par la compensation et les pertes occasionnées par les impacts.

Les travaux de thèse de Lucie Bezombes visent à développer un cadre méthodologique standardisé (CMS) d’évaluation de l’équivalence, combinant à la fois opérationnalité, bases scientifiques et exhaustivité (prise en compte des quatre dimensions de l’équivalence : écologique, spatiale, temporelle et les incertitudes).

Télécharger